Accéder au contenu principal
Monnaies

2017, une année cruciale pour la monnaie européenne

La Banque centrale européenne, à Francfort, en Allemagne,le 6 décembre 2011.
La Banque centrale européenne, à Francfort, en Allemagne,le 6 décembre 2011. REUTERS/Ralph Orlowski

Depuis sa création le 1 janvier 2002, l’euro a suscité tour à tour enthousiasme et désenchantement. Ainsi, 2017 sera une année-clef pour l'avenir de la monnaie européenne.

Publicité

L’année 2017 sera marquée par plusieurs scrutins majeurs au sein de la zone euro. Il y aura l’élection présidentielle prévue en février en Allemagne suivie de législatives en août et en octobre, d'une présidentielle aussi en mai en France, ainsi que d'élections législatives aux Pays-Bas.

L'euro sera évidemment au cœur des campagnes électorales. Les différents mouvements populistes qui ont le vent en poupe ne manqueront pas de faire de Bruxelles et de la monnaie unique les responsables de tous les maux.

Reste que pour la majorité des Européens, l'euro est un garant de stabilité. Selon une enquête de la Commission européenne, qui a interrogé 17.500 personnes, 56% jugent que l'euro est bénéfique à leur pays.

Fragilisation de la zone euro

Mais les crises à répétition qu'ont connues la Grèce, l'Irlande, l'Espagne ou encore le Portugal ont montré la fragilité de la zone euro. De même que le Brexit, la question migratoire et la mauvaise santé du système bancaire italien ont confirmé qu'il y avait urgence à réformer le projet européen.

Certains réclament une gouvernance économique plus étroite et davantage de concertation entre les membres de l'Union européenne au sujet de leurs politiques fiscale et commerciale.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.