Accéder au contenu principal
Automobile

Le constructeur General Motors se retire d'Inde et d'Afrique du Sud

Des employés de General Motors travaillent sur l'assemblage d'une Chevrolet dans une usine de Talegaon, en Inde.
Des employés de General Motors travaillent sur l'assemblage d'une Chevrolet dans une usine de Talegaon, en Inde. REUTERS/Danish Siddiqui/File Photo

Le constructeur automobile américain General Motors quitte le marché indien et celui de l’Afrique du Sud. Des marchés que la firme de Détroit ne juge pas assez rentables. GM vient d'annoncer une restructuration de ses activités à l'international.

Publicité

En 2016, General Motors a vendu moins de 30 000 véhicules en Inde, beaucoup moins que ce qui était espéré. En Afrique du Sud, les performances ne sont pas meilleures et le groupe automobile américain en tire les conséquences.

La patronne de GM, Mary Barra, donne désormais la priorité aux marges et à la rentabilité. En Inde, General Motors conserve son usine de production mais les véhicules qui y seront assemblés ne seront plus commercialisés sur le marché local, mais exportés vers l’Amérique latine.

En Afrique du Sud, le groupe américain cède ses activités au constructeur japonais Isuzu. Un coup dur pour le pays où plus de 1500 emplois directs sont menacés et plusieurs milliers d'autres indirectement alors que le taux de chomage dépasse aujourd'hui les 26%. Depuis plusieurs années, les ventes de voitures sont en baisse. L'année dernière GM n'a assemblé que 34 000 véhicules dans son usine de Port Elizabeth et les prévisions pour 2017 ne s'annoncent guère meilleures. Déjà au cours des dernières années General Motors avait retiré sa marque Chevrolet du marché européen et quitté la Russie faute de succès commercial.

Enfin le rachat d'Opel, la filiale européenne de General Motors par le constructeur français PSA, devrait être bouclé d'ici la fin de l'année. Le groupe américain veut concentrer ses investissements dans le développement des véhicules électrique et véhicules autonomes.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.