Accéder au contenu principal
Automobile

Nissan veut récupérer les 8 millions d'euros perçus indûment par Carlos Ghosn

Carlos Ghosn a été mis en examen pour minoration de revenus dans des rapports de Nissan remis aux autorités boursières, ainsi que pour abus de confiance.
Carlos Ghosn a été mis en examen pour minoration de revenus dans des rapports de Nissan remis aux autorités boursières, ainsi que pour abus de confiance. REUTERS/Issei Kato

Nissan et Mitsubishi Motors annoncent, dans un communiqué commun, que l'ex-patron de Nissan, Carlos Ghosn, a reçu une rémunération de près de 8 millions d'euros ( 7,8 millions) qui aurait été indument versée à l'ex-patron de Nissan par une filiale conjointe aux deux constructeurs automobiles établies aux Pays-Bas. Nissan et Mitsubishi disent réfléchir aux moyens de récupérer cette somme.

Publicité

De notre correspondant à Tokyo, Frédéric Charles

Nissan et Mitsubishi confirment ce que des fuites émanant d’une enquête interne de Nissan laissent entendre depuis plusieurs jours : Carlos Ghosn a reçu près de 8 millions d’euros, entre avril et novembre 2018, de la part d’une filiale conjointe aux deux constructeurs, fondée aux Pays-Bas, après l’entrée de Nissan dans le capital de Mitsubishi et la décision de ce dernier de rejoindre l’alliance avec Renault.

Selon les deux constructeurs japonais, Carlos Ghosn s'est signé un contrat sans en informer les deux autres responsables de la filière conjointe - le patron de Nissan et celui de Mitsubishi -, qui n’ont, pour leur part, touché aucun revenu. Les deux constructeurs japonais envisagent de porter plainte au civil contre Carlos Ghosn pour récupérer les quelque 8 millions d’euros.

Cette déclaration de Nissan et de Mitsubishi est rendue publique au lendemain d’une rencontre à Tokyo, entre le président de Nissan Hiroto Saikawa et plusieurs émissaires du gouvernement français. L’Etat français est le principal actionnaire de Renault et il cherche à conforter l’alliance Renault-Nissan.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.