Accéder au contenu principal
Économie

Une cryptomonnaie pourra-t-elle supplanter un jour le dollar?

Si une cryptomonnie devait concurrencer le dollar, les États-Unis ne cèderaient pas leur suprématie monétaire sans se battre.
Si une cryptomonnie devait concurrencer le dollar, les États-Unis ne cèderaient pas leur suprématie monétaire sans se battre. JACK GUEZ / AFP

La proposition vient du gouverneur de la Banque d'Angleterre. Lors d'une conférence de banquiers centraux à Jackson Hole aux États-Unis la semaine dernière, Mark Carney a relancé le vieux rêve d'une nouvelle monnaie internationale. Mais sa mise en place pourrait s'avérer bien difficile.

Publicité

La monnaie leader est toujours celle du pays le plus fort et qui a la capacité d'imposer de l'imposer aux autres pays, expliquent les spécialistes. Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, la devise de référence est le dollar. Ce rôle lui a été confié après l'accord de Bretton Woods en 1944. Si le système n'est plus en vigueur depuis 1971, le billet vert conserve sa suprématie dans le monde.

Pourquoi ne pas le remplacer ? Selon le gouverneur de la Banque d'Angleterre, une cryptomonnaie calquée sur la Libra de Facebook pourrait très bien servir de monnaie de réserve mondiale. L'idée est que les banques centrales puissent par le biais d'une devise virtuelle défendre le monopole public dans la politique monétaire.

Est-ce une proposition crédible ? De nombreux spécialistes en doutent. Marc Carney ne fournit pas plus de détails. Il y a en tout cas très peu de chances que les États-Unis abandonnent le dollar sans se battre.

À lire également : Pourquoi facebook et sa cryptomonnaie enthousiasment à moitié ?

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.