Accéder au contenu principal
Économie

McDonald's limoge son patron après une liaison au sein de l'entreprise

Le directeur général de McDonald's, Steve Easterbrook, a été limogé dimanche 3 novembre 2019.
Le directeur général de McDonald's, Steve Easterbrook, a été limogé dimanche 3 novembre 2019. REUTERS/Brendan McDermid

Steve Easterbrook est remplacé par Chris Kempczinski, responsable des activités du groupe pour les États-Unis, avec effet immédiat.

Publicité

McDonald's a limogé son directeur général en raison d'une liaison avec un ou une salariée. Le groupe ne divulgue rien de l'identité de la personne en question.

« Étant donné les valeurs de l'entreprise, j'estime qu'il est temps pour moi de passer à autre chose », a déclaré Steve Easterbrook dans un communiqué. 

Cette « erreur », comme il le reconnaît lui-même, coûte ainsi à Steve Easterbrook son poste. Nommé en 2015, le directeur général d'origine britannique a largement contribué à améliorer les résultats du groupe. C'est sous sa houlette que l'action de McDonald's a doublé à Wall Street.

Il n'a toutefois pas réussi à enrayer la diminution progressive des ventes de l'entreprise qui doit faire face, comme ses concurrents de la restauration rapide, aux changements d'habitudes des consommateurs à la recherche d'une alimentation plus saine. McDonald's semble également payer son retard dans les burgers végétariens, la dernière mode du secteur.

Malgré les gros investissements qui facilitent notamment le prise de commandes via une application, le chiffre d'affaires du groupe est en baisse, 21 milliards de dollars ont été réalisés en 2018, par rapport aux 28 milliards enregistrés en 2013.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.