Accéder au contenu principal
Automobile

Accueil mitigé pour le Cybertruck, le pick-up électrique de Tesla

Elon Musk présente le Cybertruck du groupe Tesla, le 21 novembre en Californie.
Elon Musk présente le Cybertruck du groupe Tesla, le 21 novembre en Californie. Mandatory Credit: Robert Hanashiro-USA TODAY / Reuters

Le véhicule, destiné à faire entrer le groupe d'Elon Musk dans le segment porteur des pick-up aux États-Unis, affiche des performances impressionnantes. Et même si son design ne fait pas l'unanimité, les démonstrations ont fait beaucoup réagir sur la Toile.

Publicité

Il en parlait depuis des années comme de son rêve ultime. Elon Musk a dévoilé jeudi soir, au centre de design de Tesla à Hawthorne (Californie), les lignes minimalistes de son Cybertruck. Inspiré de vieux films de science-fiction comme Blade Runner ou encore de l'univers de James Bond, « il ne ressemble à rien de ce qu'on connaît », s'est vanté Elon Musk, tout sourire.

De fait, il a déjà fait réagir le public sur les réseaux sociaux où les internautes se sont moqués allègrement de l'aspect extérieur de l'ensemble, qui laisse, il est vrai, un goût d'inachevé.

Déroulant le spectacle avec démonstrations autour des capacités de tractage du véhicule (jusqu'à quatre tonnes), Elon Musk a donné de sa personne et s'est appuyé aussi sur son comparse Franz von Holzhausen, responsable du design du groupe.

Ce dernier a lancé à bout portant une boule en acier contre les vitres du véhicule. Et rien ne s'est passé comme prévu. Celles-ci ont été enfoncées mais sans se briser complètement toutefois. Là encore, les internautes s'en sont donnés à cœur joie. Si la vitre n'est pas sortie indemne, l'alliage en acier ultrarésistant de sa carrosserie a tenu le choc. C'est le même qui habille les fusées de Space X, l'autre groupe d'Elon Musk.

À moins de 50 000 dollars

Surtout, le pick-up électrique de six places adultes, décliné en trois modèles, affiche des performances hors normes. Il peut passer de 0 à 100 km/h en trois secondes et possède une autonomie pouvant aller jusqu'à 800 km pour le modèle supérieur.

La fourchette des prix s'aligne sur la moyenne du secteur, moins de 50 000 dollars. Cela correspond aux sommes que les consommateurs américains sont prêts à payer désormais pour ce genre de véhicule, les plus vendus aux États-Unis.

Le marché se partage pour l'heure entre Ford, Fiat-Chrysler et General Motors. Tesla entend investir ce segment de marché très polluant pour y imposer l'électrique. Mais les trois groupes de Détroit ont déjà investi eux-mêmes dans l'électrification des pick-up.

Cela voudrait dire que pour la première fois de son existence, Tesla risque de se lancer dans un segment déjà investi par d'autres et qui sera sûrement mature quand le Cybertruck débarquera sur le marché - probablement fin 2021. Mais c'est une occasion rêvée de faire enfin de Tesla un groupe durablement rentable. Le marché du pick-up ayant de très beaux jours devant lui.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.