Accéder au contenu principal
OMC

OMC: Chine et États-Unis, les plus gros bénéficiaires d’une institution à l’arrêt

Le siège de l’OMC à Genève (image d'illustration).
Le siège de l’OMC à Genève (image d'illustration). REUTERS/Ruben Sprich

L'OMC fêtera le 1er janvier son 25e anniversaire dans un état de paralysie. Les États-Unis ont refusé de nommer de nouveaux juges au sein de la cour d'appel de l'Organe de règlement des différends commerciaux (ORD). Des Américains sont pourtant les premiers bénéficiaires de l'organisation.

Publicité

En 25 ans, l’OMC a rapporté 87 milliards de dollars aux États-Unis. Selon la fondation allemande Bertelsmann, les Américains sont les premiers bénéficiaires de l'Organisation mondiale du commerce.

Les Chinois sont juste derrière avec un milliard de moins, alors que Pékin n’a adhéré à l'OMC qu'en 2001. L'Allemagne complète le podium avec 66 milliards. La France, elle, est loin derrière avec 24 milliards de dollars.

L'OMC a l'arrêt

Depuis sa création, l'OMC a fait augmenter le PIB de ses États membres de 4,5%. Des résultats obtenus en abaissant les barrières douanières pour favoriser le commerce.

Mais l'OMC est aujourd'hui à l'arrêt. Washington souhaite une politique plus protectionniste et n’a pas nommé de juges au sein de son organe de règlement des différends.

Pour débloquer cette situation, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, souhaite rencontrer Donald Trump début 2020.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.