Accéder au contenu principal
Chine / Commerce et échanges

Pékin abaisse ce 1er janvier ses tarifs douaniers sur plus de 850 produits

La baisse de ces tarifs douaniers vise surtout à soutenir l’économie chinoise plombée par sa guerre commerciale avec les États-Unis.
La baisse de ces tarifs douaniers vise surtout à soutenir l’économie chinoise plombée par sa guerre commerciale avec les États-Unis. REUTERS/Stringer

Bonne nouvelle pour les pays qui commercent avec la Chine : en ce 1er janvier 2020, Pékin abaisse ses tarifs douaniers sur 859 produits notamment alimentaires, mais aussi technologiques ou pharmaceutiques.

Publicité

Avec notre correspondante à Shanghai, Angélique Forget

Officiellement cette mesure vise à accroître les importations, à s’ouvrir au commerce mondial, mais aussi à soutenir le projet des Nouvelles routes de la soie voulu par le présent chinois Xi Jinping.

Dans les faits, la baisse de ces tarifs douaniers vise surtout à soutenir l’économie chinoise. La demande intérieure, tout comme la croissance ralentit, il faut donc rassurer les consommateurs.

Parmi les produits concernés, la viande surgelée de porc, sa taxe à l’importation va être réduite à 8% contre 12 actuellement, car la Chine fait face à une violente épidémie de peste porcine africaine qui a décimé presque la moitié du cheptel et fait exploser les prix.

Certains médicaments contre l’asthme ou le diabète ne seront quant à eux plus du tout taxés.

D’après les autorités ces « ajustements douaniers » n’ont rien à voir avec le conflit commercial qui oppose Washington à Pékin. Pourtant dans quelques jours, si l’on en croit les annonces américaines, la Chine et les États-Unis pourraient annoncer la signature d’un accord commercial qui prouverait que Pékin, acculé, n’a pas d’autres choix que d’ouvrir son marché.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.