Accéder au contenu principal
États-Unis / Cuba

Washington limite les vols charters entre les États-Unis et Cuba

Les vols charters publics en provenance des États-Unis seront autorisés à se rendre qu’à La Havane. Ici, l'entrée de l'aéroport international Jose Marti de La Havane, le 25 septembre 2019.
Les vols charters publics en provenance des États-Unis seront autorisés à se rendre qu’à La Havane. Ici, l'entrée de l'aéroport international Jose Marti de La Havane, le 25 septembre 2019. REUTERS/Alexandre Meneghini

Washington durcit les sanctions économiques contre Cuba en frappant l’industrie du tourisme moteur de l’économie cubaine. Le gouvernement américain a décidé de limiter drastiquement les vols entre les États-Unis et l’île communiste.

Publicité

Les nouvelles sanctions américaines concernent les vols charters publics en provenance des États-Unis. Ils seront autorisés à se rendre qu’à La Havane et pas dans d’autres aéroports de l’île. Neuf aéroports cubains sont affectés par cette nouvelle mesure.

Washington a déjà adopté une telle décision le 25 octobre dernier pour les vols commerciaux. C’est un coup dur pour le tourisme cubain, deuxième source de revenus du pays.

Le nombre d'Américains qui ont visité Cuba a déjà diminué de 20% l'an dernier, sous l'effet notamment de l'interdiction imposée aux navires de croisière américains d’accoster sur l’île.

Selon le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo, cette nouvelle mesure va davantage réduire les capacités financières que le régime cubain utilise pour financer la répression de son peuple et soutenir le président Nicolas Maduro au Venezuela.

De son côté, le gouvernement cubain dénonce une « violation grave des droits de l'homme et de la liberté de voyager des Américains ».

Depuis son arrivée à la Maison Blanche, Donald Trump a accentué le blocus contre Cuba rompant ainsi avec la politique de rapprochement de son prédécesseur Barack Obama.

À lire aussi : Cuba: les espoirs déçus, 5 ans après l'annonce du rapprochement avec Washington

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.