Accéder au contenu principal

Luca de Meo désigné nouveau patron de Renault

Renault a désigné ce mardi l'ancien patron de Seat, Luca de Meo (ici, le 31 octobre 2018), comme directeur général.
Renault a désigné ce mardi l'ancien patron de Seat, Luca de Meo (ici, le 31 octobre 2018), comme directeur général. REUTERS/Albert Gea

Une nouvelle tête pour diriger Renault. Le constructeur automobile français en difficulté ces derniers mois tenait mardi après-midi un conseil d'administration. Et c'est un industriel italien, Luca de Meo, qui a été officiellement désigné directeur général à compter du 1er juillet. Beaucoup d'atouts sont entre ses mains.

Publicité

Premier atout : son passé récent. Luca de Meo vient de redresser Seat, constructeur espagnol longtemps en perte de vitesse. Depuis deux ans, cette filiale de Volkswagen bat des records de vente. Le sauveur avait auparavant dirigé le marketing chez Audi.

Il amène une réputation de visionnaire, innovant dans les concepts de mobilité, dans la connectivité des véhicules.

Autre point fort : son parcours. Fils de banquier d'affaires, Luca de Meo est né à Milan, mais a vécu dans 12 pays. Une enfance au Brésil, au Nigeria, en Côte d'Ivoire. Il parle couramment cinq langues, dont le français.

Automobile: le constructeur français Renault mise sur le Nigeria

Au siège de Boulogne-Billancourt, ce passionné de football et de musique électronique âgé de 52 ans, costumes élégants, cheveux grisonnants, aura besoin de ses talents de manager.

Orphelin de Carlos Ghosn, le constructeur français est en panne de résultats. Plusieurs cadres sont partis d'eux-mêmes. L'alliance avec les Japonais est en suspens. Redonner le moral à des troupes déboussolées, voilà le principal défi de Luca de Meo.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.