Accéder au contenu principal
Invité Afrique

Idriss Ndele Moussa, président du Parlement panafricain

Audio

«La nouvelle vision que nous avons apportée consiste à transformer le Parlement panafricain, d'organe consultatif en un organe législatif, dont les premiers signes seront perceptibles d'ici 2011».

Publicité

A quoi sert le Parlement panafricain ? C'est à demi-mots la question qu'a posé le chef d'Etat sud-africain Jacob Zuma, ce lundi à l'ouverture de la première session de cette instance, présidée par Idriss Ndele Moussa. Elu au perchoir il y a 6 mois, le député tchadien veut donner un nouveau souffle à cette assemblée qui siège à Midrand, en Afrique du Sud, dans une indifférence quasi générale.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.