Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

Spéciale Mur de Berlin

Audio
Des Berlinois démontent des morceaux du Mur, le 16 novembre 1989.
Des Berlinois démontent des morceaux du Mur, le 16 novembre 1989. AFP

Spéciale Chute du mur : Chronique de la journée du 9 novembre. Que reste-t-il du mur à Berlin ? La fracture entre l’Est et l’Ouest a-t-elle disparue ? Les restes du mur en vente.

Publicité

Chronique « 1989, vingt ans après »

Début novembre 1989, une atmosphère électrique règne à Berlin Est, les manifestations de masses se multiplient depuis plusieurs semaines en Allemagne. Pourtant personne n’a prévu une telle accélération de l’Histoire... Retour sur les évènements du 9 novembre, où tout commence par une conférence de presse, retransmise en direct par la télévision et la radio est-allemande. Par Laurent Marchand

Regards croisés

20 ans après la chute du mur, les « paysages florissants » promis lors de la réunification aux habitants de l’ex-Allemagne de l’Est sont loin d’être réalité et la fracture sociale entre les anciennes RDA et RFA reste patente. Ainsi en septembre, le taux de chômage avoisinait les 7% dans les régions de l’est et 12 % dans les régions de l’Est. Ce qui génère encore aujourd’hui de forts mouvements migratoires. Reportage à Marzahn, un quartier périphérique de l’est de Berlin aujourd’hui partiellement dépeuplé. Par Sophie Grènery.

Pendant 28 ans, 165 kilomètres de murs, barbelés et miradors encerclèrent Berlin Ouest. Un mur dont il ne reste que peu de trace dans la capitale allemande, les 120 000 tonnes de béton tombés à sa suite ayant été réutilisés pour des travaux publics. Par Pascal Thibaut.

Si de nombreux pans de murs, ornés de fresques, sont conservés dans des musées où par des collectionneurs d’art, beaucoup de petits bouts de mur trônent sur des étagères du monde entier. Des souvenirs que leurs propriétaires espéraient parfois monnayer mais qu’ils ont bien du mal à écouler… Un reportage de Laurent Berthault.

Sortir en Europe : « Checkpoint Charlie » à Chypre

Direction Nicosie, la dernière capitale divisée du continent européen. Sur ligne de démarcation séparant, depuis 1974, le nord turc et le sud grec un curieux café : le « Checkpoint Charlie ». Par Virginie Locussol.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.