Accéder au contenu principal
Photo sonore internationale

Karzaï prête serment à Kaboul / Iran: Obama hausse le ton / Procès Ben Brik en Tunisie / Crise: les fraudes en entreprises

Audio

Publicité

 

Le président afghan Hamid Karzaï a prêté serment jeudi pour un second mandat en tentant de donner des gages à la communauté internationale, promettant de mettre fin à la « culture de l'impunité » et fixant un horizon de cinq ans pour que Kaboul reprenne les rênes de la sécurité du pays. Le discours d'investiture prononcé par le président était très attendu de la communauté internationale qui multiplie les pressions pour qu'il éradique la corruption qui prévaut jusqu'au sommet de l'Etat et restaure une légitimité mise à mal par une réélection entachée de fraudes massives.

Le président Barack Obama a adressé jeudi une mise en garde à l'Iran quant aux conséquences d'une absence de réponse à l'offre de compromis de l'AIEA concernant son programme nucléaire.

Plusieurs journalistes ont été « refoulés » jeudi à l'entrée du tribunal de première instance de Tunis devant lequel le journaliste et opposant tunisien Taoufik Ben
Brik a comparu, a dénoncé l'organisation Reporters sans frontières (RSF) dans un communiqué. Une délégation d'observateurs internationaux, composée du secrétaire général de RSF Jean-François Julliard, d'une députée européenne et d'avocats français, a pu entrer dans le palais de justice, précise l'organisation de défense de la liberté de la presse.

Les entreprises ont été victimes de davantage de fraudes avec la crise, les réductions de coûts et les pressions accrues sur les salariés, selon une étude du cabinet PricewaterhouseCoopers (PwC) présentée jeudi. Au cours des douze derniers mois, 30% des 3.000 entreprises sondées dans 44 pays ont été victimes de fraude. En France, le taux a été de 29%. Les plus touchées sont les grandes entreprises, avec une entreprise de plus de 1.000 salariés concernée sur deux, contre 26% pour les entreprises de 200 à 1.000 employés et 15% de celles de moins de 200 personnes.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.