Accéder au contenu principal
Le coq chante

Le groupement féminin Laafi Karité de Tenkodogo au Burkina

Le groupement Laafi de la ville de Tenkodogo dans le sud Burkina Faso est une association rassemblant 53 femmes dont une majorité de veuves avec des enfants, spécialisées dans la production du beurre de karité.Une phrase célèbre dit que « Dans la pauvreté, ce sont les femmes qui sont les plus pauvres ; et dans l’artisanat, ce sont elles qui ont la situation la plus précaire ». Il faut bien se représenter la situation de ces femmes. D’abord en termes d’emploi du temps, elles portent la charge des tâches ménagères, participent aux travaux des champs, s’occupent des enfants, et trouvent quand même du temps pour faire de l’artisanat. Si elles veulent tirer partie de ce savoir-faire, les handicaps sont nombreux. Les femmes du groupement Laafi, par le simple fait de se rassembler, ont fait un premier pas. En effet, il est important de rompre l’isolement dans lequel chacune végète. Pour se lancer véritablement, il faut un investissement initial. Il se trouve que dans les villages, on n’est guère familiarisé avec le monde de la finance.       

Publicité

 

Invités :

Malgoubri Neimatou, Exposante Salon International de l’Artisanat de Ouagadougou

Ismael Zeba, Bénévole du groupement Laafi Karité

Sawadogo Fatimata, Membre du groupement féminin de Pissi, Ouagadougou.

Sermé Lydie, Responsable commercial et marketing de la banque BRS

Véronique Lacome, Gérante de l’entreprise Andines

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.