Accéder au contenu principal
Reportage international

Les Honduriens votent sous haute tension

Audio 02:39
Les soldats suivent un camion où se trouvent les urnes qui doivent être distribuées dans les bureaux de vote de Tegucigalpa, le 28 novembre 2009.
Les soldats suivent un camion où se trouvent les urnes qui doivent être distribuées dans les bureaux de vote de Tegucigalpa, le 28 novembre 2009. Reuters/Tomas Bravo

Les Honduriens votent, ce dimanche 29 novembre 2009, pour élire leur nouveau président. Le président déchu, Manuel Zelaya, toujours réfugié dans l’ambassade du Brésil, appelle au boycott tandis que le président mis en place par les putschistes s’est absenté du pouvoir durant sept jours. Le déploiement de 30 000 soldats et policiers dans l’ensemble du pays a eu pour effet d’intimider les Honduriens. Du coup nombreux sont les électeurs qui, par peur, n’iront pas voter. Reportage à Tegucigalpa de Patrick John Buffe.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.