Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

Energie solaire / Les « euro-cités » suédoises

Audio 19:30
CC-by, Schwarzerkater

L’Allemagne est le premier producteur européen d’énergie solaire photovoltaïque, mais elle compte aussi sur la contribution que pourrait lui apporter… le Maroc.Il y a 6 ans, les Suédois ont refusé l’euro par référendum, mais le pragmatisme fait aujourd'hui vaciller les résistances.

Publicité

Regards croisés : Energie solaire

Les carrés rouges sont une estimation de l'espace nécessaire pour répondre aux besoins énergétiques actuels du monde, de l'Europe et de l'Allemagne, ainsi qu'à 2/3 de la consommation électrique de l'Afrique du Nord et  1/5 de l'UE en 2050.
Les carrés rouges sont une estimation de l'espace nécessaire pour répondre aux besoins énergétiques actuels du monde, de l'Europe et de l'Allemagne, ainsi qu'à 2/3 de la consommation électrique de l'Afrique du Nord et 1/5 de l'UE en 2050. © DESERTEC Foundation

L’Allemagne est le leader incontesté en Europe en matière d’énergie solaire et l’un des géants de la filière au niveau mondial. Par Sophie Grènery.

Soutenue par l’UE, le projet Desertec prévoit la construction d’installations solaires réparties sur plusieurs milliers de kilomètres carrés en plein désert, et pouvant couvrir jusqu’à 15% des besoins en électricité de l’Europe d’ici 2050. Un reportage de Marco Volter.

Reportage : Les « euro-cités » suédoises

La Suède a refusé l'euro lors d'un référendum il y a 6 ans mais les initiatives locales se multiplient pour introduire la devise européenne : dans certaines villes touristiques ou industrielles, on accepte les paiements en euro, en parallèle à la couronne, avec un objectif tant économique que politique. Un reportage de Marie Chaffard.

Sortir en Europe : Le FUGA

A Budapest, un nouveau centre culturel consacré à l’architecture, qui se veut également pont interdisciplinaire vers la musique, le théâtre, ou la peinture… Par Florence La Bruyère.

Chronique « 1989, vingt ans après » : La révolution de velours

En Tchécoslovaquie, la brutale répression d’une manifestation étudiante, le 17 novembre 1989, déclenche une vague de manifestations et des grèves qui, sans autre violences, entraineront la chute du régime communiste. Par Laurent Marchand.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.