Accéder au contenu principal
Photo sonore France

Bernard Thibault / Delannoy se présente à la tête de la CGT / L'histoire en option ? / Le musée des grands hommes d'Ousmane Sow

Audio 03:26

  

Publicité

- Bernard Thibault ouvre le congrès annuel de la CGT à Nantes et se défend de toute proximité avec le chef de l’Etat.

- Coup d'envoi en début d'après-midi à Nantes, du 49ème congrès de la CGT. Bernard Thibault sera réélu sans surprise secrétaire général du syndicat, pour un quatrième mandat. Mais, pour la première fois depuis dix ans et son arrivée à la tête de la centrale, Bernard Thibault est contesté en interne. Jean-Pierre Delannoy, responsable de la Fédération métallurgie dans le nord de la France, a ainsi l'intention de se porter candidat au poste de secrétaire général. Il n'a aucune chance d'être élu. Sa candidature pourrait même ne pas être validée, mais il veut dénoncer la stratégie adoptée par Bernard Thibault et par l'actuelle direction de la CGT.

- Levée de bouclier contre la proposition du ministre de l'Education Luc Châtel de rendre optionnel l'enseignement de l'histoire-géographie en terminale scientifique. Claude Bartolone, député socialiste, s'étonne de cette proposition en plein débat sur l'identité nationale.

- Pour réaliser son rêve, bâtir un musée des grands hommes à Dakar, le sculpteur sénégalais Ousmane Sow s'apprête à vendre aux enchères 10 de ses œuvres réalisées pour son exposition à Paris en 1999. Parmi elles, les guerriers Masaï du Kenya, des lutteurs du Soudan ou des Zoulous d'Afrique du Sud. Une véritable séparation pour Ousmane Sow.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.