Accéder au contenu principal
Invité du matin

Christiane Lambert, vice-présidente de la FNSEA, sur l'avenir de la PAC

Audio 06:51

« Dans certains territoires de France, notamment dans les zones de montagne, sans aides il n'y aurait pas d'agriculture. Il faut garder une politique alimentaire et agricole, mais aussi plus de flexibilité. C'est de la flexi-sécurité.»

Publicité

Quel avenir pour la politique agricole commune (PAC) ? C’est sur cette question que vont plancher les représentants de 22 pays européens, plutôt favorables à une régulation des marchés agricoles, qui se réunissent ce 10 décembre 2009 à Paris. Explications de Christiane Lambert, vice-présidente de la FNSEA, Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.