Accéder au contenu principal
Photo sonore France

Les jeunes musulmans français privés de verlan / Signature du "contrat d'avenir" dans la restauration / Les statuts de la Poste / Les matons obtiennent gain de cause

Audio 03:08

Publicité

- La secrétaire d'Etat à la Famille, Nadine Morano, s'est retrouvée mardi au centre d'une polémique après avoir affirmé attendre d'un jeune musulman français "qu'il ne parle pas verlan" et "ne mette pas sa casquette à l'envers", lors d'un débat sur l'identité nationale à Charmes (Vosges). Les réactions politiques ne se sont pas fait attendre. Commentaire du député socialiste de Paris, Jean-Marie Le Guen.

- Le "Contrat d'avenir" entre les restaurateurs et le gouvernement "est sur de bons rails", a dit le secrétaire d'Etat au Commerce, en charge de la restauration, Hervé Novelli. Cet accord doit permettre d'augmenter les salaires des 800.000 employés du secteur, de leur donner deux jours de congés supplémentaires, de leur verser une prime chaque année et de créer une mutuelle de santé. Deux organisations patronales, le GNC et l'Umih, la plus importante du secteur, qui revendiquent 80% des syndiqués, ont toutefois refusé de signer un texte qui "met en péril" les entreprises. André Daguin, président intérimaire de l’Umih (Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie).

- Alors que l'Assemblée nationale débute l'examen du projet de loi sur la réforme de la Poste, le leader du Nouveau parti anticapitaliste, Olivier Besancenot, lui-même postier, a participé à une manifestation devant le Palais Bourbon. Il a escaladé les grilles pour tenter d'habiller les statues en postiers et a été évacué par la sécurité.

- En France, le personnel pénitentiaire vient d'obtenir gain de cause: le paiement de leurs heures supplémentaires sera bien versé avant la fin de l'année, comme l’a annoncé Michèle Alliot-Marie, Garde des Sceaux. Les gardiens de prison, qui avaient organisé une journée d'action ce mardi, restent cependant mobilisés pour que ces retards de paiement ne se reproduisent plus à l'avenir. Jean-François Forget, Secrétaire général de l'Union Fédérale Autonome pénitentiaire.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.