Accéder au contenu principal
Photo sonore internationale

Les promesses sino-américaines de Copenhague / Aminata Haïdar autorisée à rentrer chez elle

Audio 02:26

Publicité

- Un accord à l'arraché jugé, de l'aveu des négociateurs, "insuffisant" pour combattre la menace du changement climatique, a été obtenu in extremis sur la déclaration politique de Copenhague, où les chefs d'Etat de la planète ont dû jouer les prolongations.
Les négociations débutées depuis 12 jours butaient sur l'épineuse question de la répartition des efforts pour contrer le réchauffement. Washington et Pékin notamment s'opposaient sur ce point. Par deux fois vendredi le président Obama a rencontré le Premier ministre chinois Wen Jiabao sur les sujets qui opposent toujours les deux premières puissances mondiales après douze jours de travaux: les garanties de vérification des engagements, le financement de la lutte contre le réchauffement et le niveau des émissions.

- La militante saharaouie des droits de l'Homme, Aminatou Haïdar a pu regagner son domicile de Laayoune au Sahara occidental après plus d'un mois de grève de la faim, en Espagne. L'intervention de la France a semble-t-il permis de débloquer la situation. Une intervention saluée par le représentant du Front Polisario en France, Omar Mansour.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.