Accéder au contenu principal
Invité Afrique

Hervé Ludovic de Lys, responsable du bureau régional d’OCHA, la coordination humanitaire des Nations unies, sur la gestion des catastrophes naturelles en Afrique de l'Ouest

Audio 04:37

« les gouvernements et leurs soutiens financiers doivent investir davantage dans la prévention et la mise en place des capacités techniques de réponses... Il faut aussi décentraliser cette capacité de réponse ».

Publicité

Les pays d’Afrique de l’Ouest ont fait des progrès dans leur gestion des catastrophes naturelles. Hervé Ludovic de Lys, responsable du bureau régional d’OCHA, la coordination humanitaire des Nations unies, a fait ce constat. En 2009, le nombre de victimes des inondations, par exemple, a fortement baissé grâce aux efforts entrepris. Pour 2010, les regards sont braqués sur la Guinée, même si pour l’instant les tensions politiques n’ont pas entraîné de crise humanitaire. Autre sujet de préoccupation : la difficile période de soudure qui s’annonce à l’est de la bande sahélienne.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.