Accéder au contenu principal
Invité Afrique

Monja Roindefo, ex Premier ministre malgache sur la crise à Madagascar

Audio 05:31

« Cette nouvelle situation témoigne de la limite des accords de Maputo, et je déplore le fait que qu'Andry Rajoelina continue à bricoler pour gérer Madagascar. Il faut revenir à un cadre raisonnable: vers des assises nationales inclusives et consensuelles ».

Publicité

Deux accords de sortie de crise à la poubelle, deux Premiers ministres nommés à 48 heures d'intervalle, Madagascar s'enfonce dans la crise. En mars dernier, lors du coup d'Etat à Antananarivo, Monja Roindefo était le bras droit et Premier ministre d'Andry Rajoelina. Aujourd'hui de passage à Paris et trois mois après sa destitution, il ne mâche pas ses mots.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.