Accéder au contenu principal
Dossier Proche Orient

Confirmation de la condamnation du blogueur Karim Amer

Audio 04:05

Il avait traité le président égyptien Hosni Moubarak de « dictateur » et critiqué l'université d'al-Azhar, la plus haute institution religieuse du pays. En Egypte, le blogueur Karim Amer a vu sa condamnation confirmée mardi 22 décembre : 4 ans de prison pour insulte au président et à l'islam. Ses avocats avaient demandé que son cas soit rejugé. Désormais, le seul espoir pour ce jeune homme de 25 ans serait d'être libéré pour « bonne conduite ». Il a déjà passé 3 ans derrière les barreaux. Mais les autorités égyptiennes ne semblent pas disposées à faire un geste. Elles ne voient pas d'un bon oeil l'agitation que les blogueurs provoquent sur la toile.Un dossier signé Julie Lerat, journaliste à RFI.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.