Accéder au contenu principal
Revue de presse française

A la Une : dernière séance plutôt agitée à l'Assemblée nationale avant les fêtes de Noël !

Audio 04:18

Publicité

Le journal Libération revient -ce mercredi 23 décembre- sur «le dernier psychodrame à l'UMP» à propos de l'interdiction de la burqa. Déclarations tonitruantes de plusieurs députés, ce mardi 21 décembre, et notamment de l'ancien ministre de la Justice Pascal Clément : «Quand il y aura autant de minarets que de cathédrales en France, ça ne sera plus la France!»

Ce qui a fait sortir de ses gonds et sortir tout court de l’hémicycle Nora Bera, secrétaire d'Etat aux Aînés, pour qui il s'agit de «propos anti-laïcs (…) insupportables».

Une loi sur la burqa

Pour faire oublier cet incident, Jean-François Copé a donc sorti sa surprise de Noël à savoir une proposition de loi contre la burqa. Elle sera déposée en janvier. C’est ce qu’a annoncé le patron du groupe UMP à l'Assemblée qui a pris ainsi «tout le monde de vitesse», note Le Parisien. Jean-François Copé a –en effet- décidé d'agir sans attendre les résultats de la mission parlementaire sur la burqa.

Autres surprises en cette fin d’année : Le Canard Enchaîné parle «d'embûches de Noël», concernant les nouveaux chiffres du chômage qui seront publiés demain et qui devraient être -comme d'habitude- mauvais.

50 000 mille chômeurs de plus au mois de novembre, croit savoir Le Canard. Seule consolation pour l'hebdomadaire satirique : «c'est chouette de savoir qu'on n'est pas tout seul » dans la galère.

Surtout pas de cadeaux à Noël !

La galère, les temps sont plutôt difficiles pour les Français à cause de la crise. Amis au grand cœur, vous serez donc prévenus. Si vous voulez faire plaisir à vos proches : surtout pas de cadeaux à Noël ! Donnez leur plutôt de l'argent !

Un Français sur deux -selon un sondage IPSOS- préférerait recevoir une grosse enveloppe, rapporte Le Parisien. Pourquoi ? Explication numéro 1: « beaucoup de cadeaux ne remplissent pas la plus élémentaire des fonctions c'est-à-dire faire plaisir! » Et explication numéro 2 : nombreux sont ceux qui sont un peu ric rac pour terminer cette année 2009.

Pas de cadeaux donc mais cela n'empêche pas de faire un bon repas de Noël ! Mais attention : mieux vaut choisir cette année des huîtres et du saumon plutôt qu'un bon gros rôti. Article assez effrayant à lire dans Le Monde sur l'élevage, « l'une des principales causes du réchauffement climatique ».

Journées « sans viande »

Un repas avec viande et produits laitiers équivaut à près de 5 000 kilomètres parcourus en voiture en termes d'émissions de gaz à effet de serre. L'élevage est responsable -au total- de près de 20% de ces émissions au niveau mondial soit plus que les transports d'après la FAO, l'organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture. «Il est donc aussi efficace -sinon plus- écrit Le Monde- de se priver de viande que de rouler à vélo ou de baisser le chauffage pour protéger la planète.»

Conséquence : les journées «sans viande» se multiplient en Europe notamment au grand dam des producteurs. En France, en revanche, le débat ne fait que commencer. Mais en Grande Bretagne, par exemple, la commission du développement durable vient de rendre son rapport. Et elle préconise au gouvernement de promouvoir, à l'échelle de la nation, la baisse de la consommation de viande.

L’église fait sa pub

Pas de viande à Noël donc. En revanche, vous êtes invités à vous rendre à l’église ! «Et si vous veniez à la messe ce dimanche?» : ce message sera placardé un peu partout dans la ville de Narbonne, dans le Sud de la France, sur des affiches de deux mètres avec, en photo, un jeune prêtre à l'allure décontractée, raconte le journal chrétien La Croix.

L'objectif est de repeupler les églises de plus en plus désertées. Et pour cela, il ne faut pas avoir peur d'utiliser les moyens de communication actuels ! C’est ce qu’affirme le vicaire épiscopal du Narbonnais pour qui, si Jésus et Saint Paul avaient eu accès aux nouvelles technologies, ils les auraient utilisées!

En parlant technologie, on termine avec une vidéo qui fait le buzz en Italie. Un petit film de 4 minutes qui tourne à plein régime sur Youtube et qui affirme que l'agression dont a été victime Silvio Berlusconi, le 13 décembre dernier, est un coup monté. C'est à lire en page 6 et 7 de Libération.

Complot italien

Alors on dira : « traditionnelle théorie du complot reprise par quelques illuminés »... Le problème, c'est qu'un député européen ou encore un philosophe de renom ont accrédité cette thèse. Le Cavaliere aurait fabriqué un faux attentat sans doute pour échapper à la justice !

Résultat : l'ambiance en Italie n'est pas franchement à la fête en ce moment. Le parti de Berlusconi parle même «de climat de guerre civile contre le chef du gouvernement» qui, en attendant, est toujours à l'hôpital en convalescence.

 

 

 

 

 

 

 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.