Accéder au contenu principal
Mémoire d'un continent

15 août : indépendance de la République du Congo (Brazzaville)

Audio 19:29
Discours de Fulbert Youlou à Brazzaville le 24 novembre 1959. Il a conduit le Congo à l'indépendance en août 1960 et en sera le président jusqu'en 1963.
Discours de Fulbert Youlou à Brazzaville le 24 novembre 1959. Il a conduit le Congo à l'indépendance en août 1960 et en sera le président jusqu'en 1963. AFP

La colonie du Moyen-Congo incarnait, depuis 1940, tous les espoirs d'évolution du régime colonial en Afrique. Brazzaville, capitale de l'Afrique Equatoriale Française, n'avait-elle pas été aussi la capitale de la France Libre, où le général de Gaulle avait prononcé, en janvier 1944, le discours fameux sur les réformes à venir ?

Publicité

Dossier 50 ans Indépendances

Dominée d'abord par deux hommes, Jean-Félix Tchicaya et Jacques Opangault, la vie politique avait été calme avant de subir une accélération brutale, sous l'impulsion de l'abbé Fulbert Youlou. Ce prêtre catholique, à qui ses fidèles attribuaient en outre des pouvoirs surnaturels, s'est fait élire maire de Brazzaville en 1956, avant de devenir Premier ministre en 1958 et président de la jeune République en 1960.

Un parcours spectaculaire, marqué par les violents affrontements ethniques de 1959 à Brazzaville et par les frustrations des masses rurales et urbaines.

 

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.