Accéder au contenu principal
Grand reportage

Philippines : le fléau des avortements clandestins

Audio 19:01

Les Philippines sont l’un des derniers pays au monde à interdire l’avortement, sans aucune exception : même si la grossesse fait courir un risque important à la mère ou si celle-ci a été provoquée par un viol. L’avortement reste un crime dans cet archipel fondamentalement catholique, et la mère qui met fin à sa grossesse peut être condamnée à de la prison. L’Eglise catholique, très influente politiquement, empêche tout changement législatif.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.