Accéder au contenu principal
Priorité santé

2. La Polio

Audio 26:31
Enfant qui reçoit le vaccin contre la Polio
Enfant qui reçoit le vaccin contre la Polio /www.unicef.fr

Malgré la vaccination, l’épidémie de Polio continue de tuer au Congo. Des centaines de personnes sont décédées et le bilan ne cesse de s’alourdir. L'épidémie est d'autant plus remarquable qu'elle touche, non pas les enfants en bas âge mais de jeunes adultes de 15 à 25 ans, et principalement des hommes (80 %). La résurgence de ces nouveaux cas de polio, alors même que le Congo venait d'être considéré comme « zone éradiquée », pose question. Est-il possible de juguler l’épidémie ? Comment s’organise la prise en charge ? Car s'il n'existe pas de traitement pour soigner la polio, il est possible de prendre en charge les conséquences de la maladie (détresse respiratoire, paralysie des membres inférieurs...).

Publicité

Pour en parler :

  • Pr Michel Rey, médecin spécialiste des maladies infectieuses et tropicales, professeur honoraire à la faculté de médecine de Dakar et de Clermont-Ferrand et Président de la commission nationale de certification de l’éradication de la Polio en France.
  • Pr André Mutombo, Pédiatre, chef du service de pédiatrie à l’hôpital de Mbuji-Mayi en RDC, Doyen de la faculté de Mbuji-Mayi.
  • Dr Jean-Paul Gonzalez, Virologue, Directeur Général du Centre International de Recherche Médicale de Franceville (CIRMF) au Gabon. Travaille sur le vaccin contre la Polio.
  • Dr Bébène Bandzouzi, neurologue, chef du service de neurologie au CHU de Brazzaville, coordinatrice nationale de la prise en charge de la Poliomyélite au Congo Brazzaville.

 

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.