Accéder au contenu principal
Grand reportage

L'exil gabonais de Cheikh Ahmadou Bamba, sur les traces du fondateur de la confrérie mouride

Audio 19:01
A quelques pas du lieu de détention de Cheikh Ahmadou Bamba, vivaient des religieux chrétiens dans ce couvent baptisé Mont Fleury.
A quelques pas du lieu de détention de Cheikh Ahmadou Bamba, vivaient des religieux chrétiens dans ce couvent baptisé Mont Fleury. (Photo : Yves-Laurent Goma / RFI)

L’un des principaux événements religieux de l’année au Sénégal a eu lieu pendant le week-end des 22 et 23 janvier 2011 : le Magal, le pèlerinage de la confrérie mouride dans la ville sainte de Touba. Un moment de fête et de recueillement pendant lequel les mourides se souviennent du départ en exil du fondateur de la confrérie Cheikh Ahmadou Bamba… C'était en 1895, Bamba était alors envoyé au Gabon par les Français, et à l'occasion de ce magal 2011, RFI vous propose un voyage sur les traces du chef religieux, entre mystique et histoire. Un voyage à suivre avec notre correspondant au Gabon, Yves Laurent Goma.

Publicité

 

Cliquez sur l'image pour découvrir le diaporama

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.