Accéder au contenu principal
Cinéma d'aujourd'hui, Cinéma sans frontières

1 - «Notre étrangère», de Sarah Bouyain

Audio 19:31

Portraits de femmes à l’affiche.Notre étrangère, de Sarah Bouyain (partenariat RFI). Slovenian Girl, de Damjan Kozole.

Publicité

PORTRAITS DE FEMMES A L'AFFICHE 

Notre étrangère, de Sarah Bouyain, (partenariat RFI)
Elle avait signé un très beau documentaire sur les métis orphelins de la colonisation avec Les enfants du Blanc, en 2000 ; un recueil de nouvelles sur le métissage, Métisse Façon, en 2003. Avec son premier long-métrage intitulé Notre étrangère, la réalisatrice franco-burkinabè, Sarah Bouyain, signe un film tout en subtilités sur une jeune métisse à la recherche de sa mère biologique.
Grand prix du Festival International du Film d’Amiens 2010, en sélection officielle de la 22e édition du Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), le film sort sur les écrans français le 2 février 2011.

Sarah Bouyain au micro de Catherine Ruelle.
Sur le même sujet : l'article de Claire Diao sur Afrik.com


Slovenian Girl de Damjan Kozole

Au premier abord, Aleksandra (Nina Ivanisin) n’inspire aucune sympathie : froide comme une lame de couteau, cette jeune étudiante en anglais se prostitue dans les palaces de Ljubljana pour gagner plus, plus vite : elle veut sa part du gâteau dans une Slovénie qui se pare d’atours capitalistes depuis son adhésion à l’UE. Mais très vite, on découvre la jeune femme, sous l’apparence, sa solitude, son besoin d’amour.

Damjan Kozole au micro de Bahia Allouache.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.