Accéder au contenu principal
Danse des mots

Akira Mizubayashi pour «Une langue venue d’ailleurs»

Audio 26:31

Akira Mizubayashi pour son livre « Une langue venue d’ailleurs », éditions Gallimard – Le jour où l’auteur s’est emparé de la langue française, il a perdu le japonais pour toujours dans sa pureté originelle. « J’ai appris à parler comme un étranger dans ma propre langue », dit l’auteur. Dès lors, son errance entre les deux langues a commencé. Il n’est ni japonais, ni français, « je ne cesse de me rendre étranger à moi-même dans les deux langues ». De ce lieu décalé, de ce non-lieu, il accède à la parole, il exprime son amour du français et son attachement au japonais.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.