Accéder au contenu principal
Autour de la question

2. Et si notre avenir énergétique devenait durable?

Audio 26:31
Le réacteur n°3 de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, inspecté par une équipe de l'AIEA.
Le réacteur n°3 de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, inspecté par une équipe de l'AIEA. Reuters/Tepco

En septembre 2011, à l'occasion de la convention mondiale des ingénieurs, Genève deviendra le lieu de rencontre des experts internationaux en ingénierie et en énergie. De la création de sources d’énergie alternatives à une meilleure utilisation de l’énergie dans les transports et l’urbanisation, les intervenants présenteront des solutions pratiques et aborderont des questions brûlantes, notamment la catastrophe de Fukushima.

Publicité

Afin de développer un avenir énergétique durable, un engagement collectif est nécessaire – de la part des secteurs de l’ingénierie et de l’économie, des hommes politiques et de la société dans son ensemble. La Convention adoptera une déclaration qui propose la faisabilité d’un approvisionnement énergétique sobre en carbone.

Avec Julien Roitman, président des Ingénieurs et Scientifiques de France et Nadine Vrignaud, secrétaire générale.
 

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.