Accéder au contenu principal
Invité Afrique

Achille Mbembé, professeur d'histoire et de sciences politiques à l'université Witwatersrand de Johannesburg

Audio 05:06
Achille Mbembé, professeur d'histoire et de sciences politiques à l'université Witwatersrand de Johannesburg.
Achille Mbembé, professeur d'histoire et de sciences politiques à l'université Witwatersrand de Johannesburg. RFI

« Le régime camerounais est arrivé à émasculer la société civile. L'alternative politique au Cameroun dans les circonstances actuelles ne sera pas le produit des élections. »

Publicité

L'opposition camerounaise, sans grande illusion, dénonce la cacophonie de l'élection présidentielle du 9 octobre et demande l'annulation du scrutin. Un scrutin qualifié d'acceptable par le ministre français des Affaires étrangères. Au pouvoir depuis 29 ans, le président Paul Biya semble avoir fermement la main sur le pays. Un pays singulier où l'opposition n'arrive pas à contrer le pouvoir en place.

Revenons sur l'histoire politique singulière du Cameroun avec Achille Mbembé, professeur d'histoire et de sciences politiques à l'université Witwatersrand de Johannesburg.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.