Accéder au contenu principal
Chronique des matières premières

Diamant : le gisement secret de Popigaï en Russie ne bouleversera pas le marché

Audio 01:32
Une vue de l'espace du cratère de Popigaï.
Une vue de l'espace du cratère de Popigaï. Wikipedia

L'institut de géologie de Novosibrisk, en Russie, a révélé l'existence d'un gisement géant de diamant à Popigaï, en Sibérie. Mais il y a peu de chance que cette découverte bouleverse le marché du diamant, même celui du diamant industriel.

Publicité

« 3000 ans d'approvisionnement »  propres à favoriser une « révolution industrielle ». L'Institut Sobolev de Novosibirsk emploie les superlatifs pour qualifier le gisement sibérien, révélé au grand jour après trente ans de secret sur son existence. Selon cet institut de géologie, le cratère de Popigaï, créé par l'impact d'une météorite, recélerait d'ores et déjà 147 milliards de carats, quand les réserves mondiales de diamant sont estimées à 5 milliards de carats !

 
Cet emballement des géologues russes, le grand producteur russe de diamant, Alrosa, ne le partage pas. Il est trop tôt pour parler des capacités de ce gisement, estime Alrosa. Les experts sont eux aussi très circonspects. Il s'agit d'une mine de diamant de seconde catégorie, des diamants colorés d'un demi millimètre à 2 mm de diamètre, qui n'ont aucune valeur en bijouterie. Leur unique débouché possible, c'est l'industrie et principalement l'industrie pétrolière, puisqu'on utilise ces diamants dans les têtes de forage.

D'ordinaire, les diamants industriels sont des sous-produits des mines de diamant gemme, destiné à la bijouterie. Ou alors ils sont fabriqués artificiellement par synthèse, à partir de poussière de diamants. Mais ces diamants industriels sont valorisés moins de 20 dollars le carat, contre plus de 100 dollars le diamant gemme. Extraire le diamant de qualité industrielle n'est donc pas très rentable. L'un des seuls exportateurs connus est la République démocratique du Congo, c'est pourquoi 90% des diamants utilisés dans l'industrie sont des diamants reconstitués : c'est beaucoup plus économique que d'exploiter une mine de diamant même géante, telle que celle de Popigaï, surtout s'il faut creuser le permafrost !

 

 

 

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.