Accéder au contenu principal
La marche du monde

2 - Mali : Terre d’Islam

Audio 26:31
Une salle de classe à Gao, en septembre 2012.
Une salle de classe à Gao, en septembre 2012. REUTERS/Adama Diarra

A l’heure où le Mali traverse une crise sans précédent, depuis son indépendance, la population semble concentrer tous ses espoirs dans les représentants du culte musulman. 50 000 à 60 000 personnes ont d’ailleurs répondu avec ferveur à l’appel des imams, en août 2012, au stade de Bamako.

Publicité

Dans le même temps, Chérif Ousmane Madani Haïdara, le plus célèbre des prêcheurs malien affirme ne pas faire de politique, tout comme Mahmoud Dicko, le président du Haut Conseil islamique.

Afin de mieux comprendre la nature des relations historiques entre les différents courants de l’islam et le pouvoir au Mali, nous avons rencontré ces deux imams super stars.

Respectivement président et vice-président du HCIM, Mahmoud Dicko et Chérif Ousmane Madani Haïdara ont chacun leur vision de la place de la religion dans la société. S’ils sont tous les deux issus de la tradition soufie, Mahmoud Dicko a également suivi un enseignement wahhabite en Arabie Saoudite.

Nous avons rencontré séparément Chérif Ousmane Madani Haïdara ainsi que Mahmoud Dicko, à Bamako, afin de recueillir leur vision des relations historiques entre la religion et la politique au Mali.

Nous avons également demandé des points d’éclairage au chercheur Jean-Loup Amselle, spécialiste de l’Islam au Mali, directeur des Cahiers d’études africaines.

 

Des ouvrages de Jean-Loup Amselle :

- Logiques métisses, Petite Bibliothèque Payot, 2010. Sur les Peul, Bambara et Malinké.
- Branchements. Anthropologie de l'universalité des cultures. Sur le N'ko, alphabet africain utilisé par Haïdara.
- Le Wahabisme à Bamako, Revue Canadienne des Etudes Africaines, vol. 19 (2), 1985, pp. 345-357.
- Les négociants de la savane, Anthropos, 1977. Sur le Wahabisme des commerçants maliens.

 

Une édition de La Marche du monde réalisée par Sophie Janin, avec la complicité de notre correspondant à Bamako, David Baché.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.