Accéder au contenu principal
La marche du monde

1 - L’élite africaine à l’école soviétique

Audio 19:30

« C’est à la radio nationale congolaise que j’ai appris que je devais aller retirer mon passeport pour l’Union soviétique… et que je partais la semaine suivante pour Karkov (Ukraine). Mon père a failli tomber de sa chaise ! » se souvient Patrice Yengo, aujourd’hui anthropologue et professeur à l’Université de Brazzaville, également chercheur associé au Centre d’études africaines de l’EHESS à Paris.

Publicité

A la faveur des indépendances, plusieurs dizaines de milliers d’étudiants africains ont été envoyés à l’Université soviétique. Un accueil intéressé de l’URSS qui étend alors son influence politique en pleine guerre froide, et une opportunité de formation gratuite pour les jeunes nations africaines en mal de cadres qualifiés…

Un marché fructueux qui a donné plusieurs présidents au continent noir comme Alpha Oumar Konaré au Mali, ou Dos Santos en Angola, et de nombreux ministres… mais pas tous socialistes !

Un sujet méconnu, à découvrir dans La marche du monde.

 

Avec le témoignage de Patrice Yengo.

Les analyses de Jean-Pierre Dozon de l’EHESS et Natalia Krylova de l’Institut d’Afrique de l’Académie des Sciences de Russie.

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.