Accéder au contenu principal
Reportage international

Afghanistan: l'inquiétude des familles des traducteurs pour l'armée

Audio 02:33
Un interprète afghan durant une mission avec des soldats.
Un interprète afghan durant une mission avec des soldats. Getty Images/Marco Di Lauro

La famille d'un ancien traducteur pour l'armée canadienne a été tuée cette semaine dans le sud de l'Afghanistan. Ce n'est pas le premier incident de la sorte. Les armées de l'Otan ont mise en place un programme d'obtention de visa. Mais chaque pays est souverain en la matière. Sur les 800 employés afghans à avoir travaillé avec les militaires français, beaucoup ne seront pas accueillis en France. Au total, ce sont 166 visas maximum qui seront délivrés (70 pour le personnel ayant travaillé pour les Français, le reste pour leur famille).

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.