Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

«L'Erasmus des fonctionnaires» existe en Europe

Audio 19:30
Grand-place de Bruxelles.
Grand-place de Bruxelles. © Getty Images/Allan Baxter

Trop bureaucratique, technocratique, trop éloignée des réalités, les critiques pleuvent sur Bruxelles. Mais peut-être, parce que l’on ne regarde pas l’Europe à la bonne échelle. C’est en tout cas ce que se sont dit les maires de Paris et de Vienne qui, depuis 10 ans, ont cherché à rapprocher leurs administrations. Régulièrement, les deux villes procèdent même à un échange de fonctionnaires. Retour sur ce partenariat d’avant-garde avec Nathanaël Vittrant.

Publicité

Le portrait du jeune maire de Prague. C’est la première fois, depuis 22 ans que le maire de la capitale tchèque n’est pas issu de la droite, du parti ODS. Tomáš Hudeček a été élu par une majorité hétéroclite du Conseil municipal. Il a promis de faire le ménage dans la gestion d'une ville riche, mais gangrénée par les affaires de corruption. Christine Dupré.

La chronique médias avec Amélie Poinssot, notre correspondante en Grèce. Retour sur la radiotélévision publique. On se souvient, début juin, le gouvernement a brusquement coupé le signal des chaînes de l’ERT, et depuis, il cherche à mettre en place une nouvelle structure... mais par ses méthodes autoritaires, il s'est mis toute l'ancienne rédaction à dos, et beaucoup doutent de la qualité des futures chaînes.

Qui connaît les règles obscures du cricket, ce sport si anglais par excellence ? Les Anglais bien sûr, les Indiens sans doute également, et d’autres nations du Commonwealth. Ce jeu est en revanche très mal connu en Europe. Les Britanniques le pratiquent depuis le XVIème siècle.Le sport a certes évolué, mais il reste très excentrique, une exception culturelle avec ses lois – non pas ses règles, mais ses lois – très particulières. En plein Ashes, le tournoi le plus connu du cricket, qui oppose l’Angleterre et l’Australie, Marie Billon est allée voir comment se porte le cricket au XXIème siècle. Reportage.

Sortir. Florence La Bruyère nous invite à visiter l’abbaye bénédictine de Pannonhalma en Hongrie. 45 moines y vivent et y travaillent encore.
Pour en savoir plus : www.bences.hu
 

NewsletterAvec la Newsletter Quotidienne, retrouvez les infos à la une directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.