Accéder au contenu principal
Reportage international

Les eurosceptiques de l'Allemagne

Audio 02:37
Des partisans de l'AFD, l'Alternative pour l'Allemagne, soulèvent des pancartes sur lesquelles on peut lire : «Oui pour l'Allemagne, non pour la dette de l'Union ». Francfort, le 5 septembre 2013.
Des partisans de l'AFD, l'Alternative pour l'Allemagne, soulèvent des pancartes sur lesquelles on peut lire : «Oui pour l'Allemagne, non pour la dette de l'Union ». Francfort, le 5 septembre 2013. REUTERS/Kai Pfaffenbach

C’est « LA » grande inconnue des élections législatives qui auront lieu ce dimanche en Allemagne. Un nouveau-né prêt à en découdre avec les partis établis : l'AFD, l'Alternative pour l’Allemagne compte grignoter des voix chez les fidèles électeurs de la chancelière Angela Merkel, mais aussi chez les libéraux mal-en-point depuis leur échec lors des élections régionales en Bavière ce dimanche 15 septembre 2013. Un parti populiste et eurosceptique qui estime que l’euro doit être réservé aux plus forts.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.