Accéder au contenu principal
Orient hebdo

Le Kurdistan

Audio 19:30
Raffinerie de Tak Tak à Erbil, capitale de la région autonome du Kurdistan.
Raffinerie de Tak Tak à Erbil, capitale de la région autonome du Kurdistan. © Reuters

Peu à peu, grâce au pétrole, le Kurdistan devient une réalité. Ces derniers mois, les compagnies pétrolières occidentales ont acheté directement auprès des autorités kurdes d’Irak des blocs d’exploration dans la région, sans passer par Bagdad. Et en Syrie, la situation semble s’organiser de la même façon, à ceci près que les kurdes syriens, engagés sur la voie de l’autonomie, doivent faire face aux djihadistes sunnites du Front Al-Nosra qui convoitent également le pétrole. L’or noir catalyseur du Kurdistan ? Question posée à Francis Perrin, directeur de la revue Pétrole et gaz arabes.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.