Accéder au contenu principal
Cap océan Indien

Norotiana Jeannoda, présidente de l'ONG SPDTS

Audio 04:51
Deux étrangers et une Malgaches ont été lynchés par la foule à Nosy Be à Madagascar, le 3 octobre 2013.
Deux étrangers et une Malgaches ont été lynchés par la foule à Nosy Be à Madagascar, le 3 octobre 2013. Getty Images/Tom Cockrem

Le 3 octobre 2013, sur l'île touristique de Nosy Be au nord de Madagascar, trois hommes, deux Européens et un Malgache, ont été lynchés et brûlés par la foule. Les habitants les accusaient du meurtre d'un enfant et de s'adonner à  un trafic d'organes. Rumeurs ou faits avérés ? L’enquête devrait le dire. Les disparitions d'enfants ne sont cependant pas rares dans la région. Le SPDTS (Syndicat professionnel des diplômés en travail social de Madagascar) est la principale ONG qui s'occupe des enfants disparus, ou victimes d'exploitation. Sa présidente Norotiana Jeannoda est notre invitée. 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.