Accéder au contenu principal
Débat du jour

La dissuasion nucléaire doit-elle faire l’objet d’un débat ?

Audio 19:31
Essai nucléaire français à Reggane (sud algérien), le 25 décembre 1961. C'est là que fut expérimentée la première bombe atomique française.
Essai nucléaire français à Reggane (sud algérien), le 25 décembre 1961. C'est là que fut expérimentée la première bombe atomique française. AFP

Le Parlement étudie la loi de programmation militaire, mais la dissuasion nucléaire n’est l’objet d’aucun débat. Certaines personnalités demandent une discussion ouverte sur cette question arguant que les menaces ont changé, que la crise oblige à des économies, que la France doit marquer sa position en faveur d'une élimination des armes nucléaires dans le monde. Mais, le chef de l’Etat a confirmé le maintien de la stratégie de dissuasion, et la sécurité du pays n’autorise pas de voix discordante, dit-on…

Publicité

Pour en débattre:

- Amiral Alain Coldefy, directeur de la Revue Défense Nationale, ancien inspecteur général des armées.

- Paul Quilès, ancien ministre de la Défense, président de l’association ALB  «Arrêtez la bombe», auteur de 2 récents livres sur le sujet  «Nucléaire, un mensonge français» et «Arrêtez la bombe». Avec le général Bernard Norlain et Jean-Marie Collin.

 

Rejoignez Le débat du jour sur Facebook et participez au débat en posant votre question dans les commentaires, la plus pertinente sera posée à nos invités en direct. 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.