Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

Lviv, ville refuge des Tatars de Crimée

Audio 19:32
Assemblée de Tatars de Crimée. Prière collective, 29 mars 2014, à Bakhchisaray (Crimée).
Assemblée de Tatars de Crimée. Prière collective, 29 mars 2014, à Bakhchisaray (Crimée). REUTERS/Shamil Zhumatov

Ils seraient déjà plus de 5000 à avoir quitté la Crimée pour fuir l'annexion russe de la péninsule. Et presque tous, des membres de la communauté tatare musulmane. Le gouvernement à Kiev a lancé un plan d'accueil pour prendre en charge jusqu'à 20.000 personnes.A Lviv, la capitale de l'ouest du pays, on n'a pas attendu que le gouvernement central lance ce plan. Sous l'impulsion de la société civile et avec l'aide des autorités locales, les habitants de Lviv accueillent, depuis début mars 2014, les réfugiés de Crimée. Reportage de Sébastien Gobert.(Photo : Assemblée de Tatars de Crimée. Prière collective, 29 mars 2014, à Bakhchisaray (Crimée) © REUTERS/Shamil Zhumatov) 

Publicité

Et aussi:

Municipales. Si elles ont été quelque peu éclipsées par la crise au sommet de l'Etat, les élections municipales en Turquie, le 30 mars 2014, devraient rester dans les annales. Certes, le parti du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, l'AKP, est le grand gagnant de ce scrutin, avec 45% des suffrages. Mais, au moins trois candidats atypiques sont devenus des précurseurs en raflant la mairie de leur ville. Anne Andlauer.

Chef étoilé nordique. A trente-six ans seulement, Rene Redzepi est le chef du restaurant étoilé Noma, à Copenhague. Ce personnage atypique a contribué à révolutionner la gastronomie nordique ! Sung Shim Courier l'a rencontré.

Agriculture libre de droits. C’est un mouvement né aux Etats-Unis et qui gagne les campagnes françaises : celui de l’Open Source Ecology. L’idée est de proposer gratuitement des plans libres de droit pour construire des bâtiments ou des outils, notamment dans le domaine agricole.
En France, depuis 5 ans, une structure recense et diffuse des plans de machines utilisées surtout en maraîchage biologique. Adabio Autoconstruction apprend également aux agriculteurs à construire eux-mêmes leur machines, sans devoir en acheter de neuves.
Laurent Berthault s’est rendu à l’une des ces formations d’agriculture open source, à Bourgoin Jailleux, près de Lyon. 
Photo: Fabrication d'une barre porte-outils. © L.Berthault
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.