Accéder au contenu principal
Invité du matin

Bruno Le Roux: «En réalité, on parle d’un dépassement de comptes de campagne»

Audio 09:00
Bruno Le Roux.
Bruno Le Roux. RFI

Le troisième homme du désormais très célèbre déjeuner entre François Fillon et de Jean-Pierre Jouyet est sorti de son silence. Dans Le Figaro, Antoine Grosset Grainville, qui est un proche de Jean-Pierre Jouyet et de François Fillon, affirme que l’ancien Premier ministre n’a jamais évoqué des affaires judiciaires de l’UMP ou de Nicolas Sarkozy, au cours de ce fameux déjeuner. Aujourd’hui, c’est un embarras supplémentaire pour le secrétaire général de l’Elysée, Jean-Pierre Jouyet… Pour en parler, Frédéric Rivière reçoit Bruno Le Roux, le président du groupe socialiste à l’Assemblée nationale et député de la Seine-Saint-Denis.

Publicité

« La réalité des choses ? C’est qu’on parle d’un dépassement de comptes de campagne sur lequel c’est l’UMP elle-même qui a demandé l’ouverture de procédures judiciaires. On parle d’une affaire Bygmalion qui intéresse Monsieur Sarkozy quand il était président et candidat à son renouvellement à la présidence de la République. Ensuite, il y a un déjeuner… Et ce déjeuner n’a donné lieu à absolument aucune intervention, puisque ce n’est plus la pratique. Donc, que va-t-on aller chercher en supplément ? »


NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.