Accéder au contenu principal
La marche du monde

Sabine Weiss : portrait sonore

Audio 49:30
Sabine Weiss.
Sabine Weiss. © RFI/Cécile Pompéani

Pionnière dans un métier d’homme, Sabine Weiss s’inscrit dans la lignée de Robert Doisneau ou Willy Ronis. Elle a su photographier le quotidien des enfants, des femmes et des hommes dans le Paris des années 50. Depuis, elle a sillonné le monde, à la recherche d’une lumière, d’un regard, d’un mouvement, qu’elle saisit en un instant.Dernière représentante de la photographie humaniste, Sabine Weiss conjugue avec humour son amour de la vie. Le Salon de la Photo lui consacre une grande exposition rétrospective.

Publicité

A voir : 
Rétrospective Sabine Weiss au Salon de la Photo jusqu’au 17 novembre 2014 à Paris :
http://www.lesalondelaphoto.com/Expos-conferences/La-grande-exposition-de-Sabine-Weiss

Le site de Sabine Weiss :
http://sabineweissphotographe.com/

A lire :
- Le reportage de Valérie Nivelon et Philippe Guionie « Sur les traces de la petite égyptienne » dans L'Hebdo sur rfi.fr
http://www.rfi.fr/hebdo/20141114-photographie-france-egypte-enquete-traces-petite-egyptienne-sabine-weiss-salon-photo-paris/


Une édition de la Marche du monde réalisée par Cécile Pompeani avec, par ordre d’apparition :
- Jean-Pierre Bourgeois, commissaire général du Salon de la Photo
- Viviane Dalles, Prix Canon 2014 de la femme photojournaliste
- Catalina Martin-Chico, Visa d’Or Humanitaire du CICR pour « La révolution yéménite »
 Stéphanie Grosjean pour sa vidéo consacrée à Sabine Weiss « Mon métier de photographe »
- Philippe Guionie, Prix Roger Pic pour « Le tirailleur et les trois fleuves »
- Mat Jacob, co-fondateur de l’agence Tendance floue.


Et les voix des photographes Robert Doisneau et Willy Ronis, ainsi que du peintre Hugh Weiss. 

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.