Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

Déradicaliser les apprentis terroristes

Audio 19:30
Maxime Hauchard. Capture d'écran de la vidéo diffusée par l'organisation Etat islamique.
Maxime Hauchard. Capture d'écran de la vidéo diffusée par l'organisation Etat islamique. DR.

Un jeune Français et un Britannique convertis à l’islam parmi les bourreaux, dans la vidéo de la décapitation du jeune otage américain, et de 18 soldats syriens. L’hypothèse est désormais confirmée. Deux combattants européens, parmi des milliers d’autres partis rejoindre les rangs de l’Organisation Etat islamique. Comment éviter la radicalisation, l’enrôlement dans Daesh, et contrer le retour aux pays de jeunes candidats au terrorisme. Toutes ces questions se posent avec la même urgence aux pays européens. Mais, les réponses ne sont pas tout à fait les mêmes. Pionnier en la matière, le Danemark, qui est un des pays qui a fourni le plus grand nombre de djihadistes, proportionnellement à sa population. A Copenhague, on insiste beaucoup sur la prévention, et on a mis au point des cours de déradicalisation. Méthode danoise oblige… ces programmes sont basés sur le volontariat, la confiance et le dialogue. Reportage dans la ville d’Aarhus, la deuxième ville du pays. Il est signé Sung Shim Courier.

Publicité

Et à l’opposé de la méthode douce danoise, le Royaume-Uni prévoit de discuter en novembre d’une nouvelle loi antiterroriste très sévère. Elle autoriserait la confiscation des passeports des suspects, et l’interdiction de séjour sur le territoire pendant deux ans à tous les djihadistes qui ne se plieraient pas aux poursuites judiciaires, et aux programmes de déradicalisation.

Et en Belgique, on compte désormais quelque 200 ressortissants partis combattre en Syrie et en Irak, aux côtés des djihadistes. Prévention et répression sont au programme, en lien étroit avec les autorités musulmanes qui tiennent un discours très ferme contre l’extrémisme. A Bruxelles, Nicolas Feldmann a rencontré une mère, dont le fils a rejoint les rangs de Daesh.

Et en France, un jeune Nantais de 28 ans a été condamné la semaine dernière, après son retour de Syrie, à 7 ans de prison pour association de malfaiteur en vue de préparer des actes terroristes.
La France qui déclare avoir détecté quelque 625 candidats au djihad en quelques mois. Une plateforme de signalement sur Internet et un numéro vert ont été mis en place à destination des familles qui craignent que leur proche ou leur enfant soit parti en Irak ou en Syrie.

Chronique Livres : à l’occasion des 25 ans de la révolution de velours tchécoslovaque un des plus proches collaborateurs du président décédé, il y a trois ans, nous livre sa biographie. « Vaclav Havel, une vie » de Michael Zantovsky paraît en France aux éditions Buchet Castel.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.