Accéder au contenu principal
Vous m'en direz des nouvelles !

"Bain de lune" avec Yanick Lahens et Régine Cuzin

Audio 49:30
La romancière haïtienne, Yanick Lahens, pose avec l’œuvre qui lui a valu le Prix Femina 2014, «Bain de lune», le 3 novembre 2014 à Paris.
La romancière haïtienne, Yanick Lahens, pose avec l’œuvre qui lui a valu le Prix Femina 2014, «Bain de lune», le 3 novembre 2014 à Paris. REUTERS/Charles Platiau

Onze mois après l’élection de Dany Laferrière à l’Académie française, la littérature haïtienne est à nouveau à l’honneur en France. Le 3 novembre 2014, le Prix Fémina récompensait Yanick Lahens pour « Bain de Lune », son quatrième roman. C’est l’histoire d’une jeune femme choquée après une agression, une jeune femme plus morte que vive, étendue sur la grève, au bord de l’océan, et qui convoque les fantômes de sa famille. C’est aussi une saga familiale sur fond de tumultes politiques, qui nous fait revivre l’histoire haïtienne depuis l’occupation américaine jusqu’au tournant du XXIème siècle. C’est un roman de la terre, de la vie d’une communauté paysanne sur quatre générations, vue de l’intérieur. « Bain de Lune », de Yanick Lahens est publié par les éditions Sabine Wespieser.Régine Cuzin est l’une des deux commissaires de l'exposition « Haïti, deux siècles de création artistique » qui réunit quelque 180 œuvres exceptionnelles et pour certaines inédites, d’une soixantaine d’artistes haïtiens. L'exposition suit un parcours thématique abordant ainsi plusieurs approches artistiques propres à l'art haïtien. « Haïti, deux siècles de création artistique » est à découvrir au Grand Palais à Paris jusqu’au 15 février 2015.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.