Accéder au contenu principal
Vous m'en direz des nouvelles !

Les espaces infinis d'Alexandre Astier et de Marion Montaigne

Audio 49:30
Portrait d'Alexandre Astier.
Portrait d'Alexandre Astier. © DR

« Le silence des espaces infinis m’effraie », confiait Blaise Pascal. Alexandre Astier, le créateur de Kaamelott, nous le rappelle dans son spectacle « L’Exoconférence ». Il faut bien reconnaître qu’Alexandre Astier semble bien avoir peur du vide. La curiosité, dit-on, est un vilain défaut, mais il la porte en étendard. Une curiosité amusée et insatiable qu’il partage au cinéma, sur scène ou à la télévision avec un public friand d’absurde, de rire mais aussi –car ça n’empêche pas- d’érudition par le petit bout de la lorgnette. Une lorgnette astronomique, cela va de soi, puisque l’Exoconférence nous emmène aux fins fonds de l’espace interstellaire. Car c’est ainsi, Alexandre Astier n’a peur que d’une chose : que les extra-terrestres nous ignorent, et qu’ils ne nous tombent jamais sur la tête. D’autres craignent plutôt que le ciel ne leur tombe sur la tête. Alexandre Astier co-réalise également avec Louis Clichy « Astérix, le domaine des Dieux », un film d’animation qui sort mercredi dans les salles françaises.Marion Montaigne est auteure de bandes dessinées. Elle a reçu le Prix du Public du Festival d’Angoulême en 2013, et elle publie le tome 3 des leçons du personnage qu'elle a créé, le professeur Moustache. Ce troisième tome s’appelle « Tu mourras moins bête, les réponses essentielles à vos questions existentielles », et c’est paru aux éditions Delcourt.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.