Accéder au contenu principal
Chronique des droits de l'homme

Ouzbékistan: Mutabar Tadjibaeva, prix Acat des droits de l’homme 2014

Audio 03:26
Mutabar Tadjibaeva, la journaliste indépendante et militante des droits de l’homme en Ouzbékistan, a reçu le prix des droits de l’homme de l’Acat 2014.
Mutabar Tadjibaeva, la journaliste indépendante et militante des droits de l’homme en Ouzbékistan, a reçu le prix des droits de l’homme de l’Acat 2014. Photo : (Source : ACAT-France www.acatfrance.fr)

 Journaliste indépendante et militante des droits de l’homme en Ouzbékistan, Mutabar Tadjibaeva avait été arrêtée en 2005, après avoir révélé les massacres d’Andijan, puis condamnée à 8 ans de prison. Elle a passé trois ans dans les geôles ouzbèkes, où elle a été torturée, et libérée en 2008, année où elle a eu le prix Martin Ennals. Elle vit en exil en France depuis 2009, d’où elle continue ses actions pour exiger la libération de tous les prisonniers politiques. Une exigence trop peu entendue selon elle, alors que le ministre des Affaires étrangères ouzbek était reçu par son homologue français il y a quinze jours, en toute discrétion. Le 15 novembre, Mutabar Tadjibaeva a reçu le prix des droits de l’homme de l’Acat, l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture. Véronique Gaymard était présente. 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.