Accéder au contenu principal
Grand reportage

L'impact d'Ebola sur la société libérienne

Audio 19:30
Les équipes de la Croix-Rouge se préparent à emporter le corps d'une victime décédée d'Ebola. Il va falloir brûler le corps.
Les équipes de la Croix-Rouge se préparent à emporter le corps d'une victime décédée d'Ebola. Il va falloir brûler le corps. © RFI/Sébastien Nemeth

«Il y a quelques mois, nous étions pourchassés par Ebola, aujourd'hui c'est nous qui le pourchassons». Voilà ce qu'a déclaré le 25 novembre 2014, la présidente du Liberia Ellen Johnson Sirlief. L'épidémie d'Ebola qui touche l'Afrique de l'Ouest est sans précédent dans l'histoire. Malgré les propos de la chef de l'Etat, le Liberia reste le pays le plus touché. Il y a deux semaines, l'Organisation Mondiale de la Santé avait comptabilisé près de 7000 cas pour plus de 2800 morts.Pour la première fois de l'histoire, la maladie touche les zones urbaines, elle a pris le pays par surprise et s'est propagée comme un feu de brousse. Aujourd'hui, l'épicentre se trouve à Monrovia, la capitale. Certes, la situation s'améliore... il n'empêche que tous les habitants, et tous les secteurs de la société sont concernés de près ou de loin par Ebola.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.