Accéder au contenu principal
Reportage international

L'élevage des pigeons en Egypte

Audio 02:30
Pour les pigeons c’est la course d’une vie. Le jour J, ils sont embarqués dans des conteneurs, sur un cargo, qui les relâche à des dizaines voire des centaines de kms de la cote, peu importe les conditions climatiques.
Pour les pigeons c’est la course d’une vie. Le jour J, ils sont embarqués dans des conteneurs, sur un cargo, qui les relâche à des dizaines voire des centaines de kms de la cote, peu importe les conditions climatiques. Getty Images/Roberta Olenick

Au Caire, dans le chaos du développement urbain tous azimuts, il est habituel de voir sur les toits des immeubles d’immenses structures de bois de plusieurs dizaines de mètres de haut. Ces pigeonniers construits sur pilotis trahissent une tradition égyptienne : depuis l'antiquité le pays s’est habitué à dorloter les pigeons. Le pigeon, « amam » en arabe, est aussi l'un des plats traditionnels. Au pied de la montagne Mokkatam, dans le quartier des chiffonniers du Caire, ces tours de bois sont particulièrement nombreuses. Le weekend ou les soirs de semaine, le jeu des pigeons est un moyen de s'évader de l'activité éreintante qu'est la collecte des déchets. Voyage avec François Hume dans les hauteurs de « Garbage city » avec celui qu'on appelle Kooka le Sultan, tant il maîtrise l’élevage et l'entrainement des pigeons.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.